Il ya quelques temps, j'avais diffusé un billet intitulé "j'aime pas censure". Il y a quelques jours, j'ai découvert un commentaire, qui a provoqué une réponse de ma part, qui elle même a reçu une réponse, etc... bref, c'est ce qu'on appelle un échange. Je vous copie l'ensemble de cet échange ici, parce que moi, je l'ai savouré!

Enjoy!

sonotone-1

Posté par chip, 04 avril 2012 à 23:02 
Titre: Pitoyable

Humilité,tu utilise le mot humilité,toi qui te crois si superieur. Les cheminots sont tous alcoolos Les sugemans sont tous des veaux Les flics sont tous fachos Les arabes sont tous voleurs Effectivement seul une personne superieurement intelligente peut avoir ce genre de raisonnement. Je me prosterne devant cette capacité d'analyse,devant la finesse du propos devant cette logique implacable. Gloire a toi einstein du rail toi qui detiens l'intelligence supreme. Le propre de l'imbécile est de croire qu'il ne l'est pas. Cette phrase n'est pas de moi mais pourrait etre ecrite pour toi.

Salutations.

Vous vous doutez bien que je ne pouvais pas rester silencieuse :)

Posté par Tagada60, 11 avril 2012 à 14:13

Titre: Oh, ben je ne l'avais pas vu celui là

Cher Chip,
Je vous mets au défi de trouver un quelconque de mes propos qui assimile cheminot et alcoolo, Flic et facho, arabe et voleur (surtout quand on est une amoureuse du Maroc comme je le suis, mais si vous aviez lu mon blog dans son intégralité vous le sauriez). Quant à l'assimilation Suge et Veaux... vous noterez que, quand un sugeman m'écris, je n'hésite pas à relayer ses propos sur mon blog, et ce en toute transparence. Maintenant, il faut bien reconnaitre que ceux auxquels j'ai eu affaire tenaient plus du veau que du futur prix Nobel de la Paix...
Je ne vous ferai pas l'affront de corriger les fautes d'orthographe de votre message? Neanmoins, si on les cumule à votre agressivité, vous laissez peu de doute sur votre activité professionnelle.
Vous me pretez des propos que je n'ai pas jamais tenus, mais l'idée que vous vous prosterniez me convient... mais je vous en prie, venez vous prosterner aux pieds de la femme enceinte que je suis, lors d'un trajet debout, dans un train bondé...
Vous noterez par ailleurs que j'ai la politesse de vous vouvoyer, ayez l'extrême obligeance d'en faire autant.
Et pour vous paraphraser, vous venez de faire la plus belle des demonstrations "Le propre de l'imbécile est de croire qu'il ne l'est pas" Dommage que tout votre raisonnement ne tienne que sur le ton vengeur de quelqu'un qui n'a trouvé aucun argument valable et qui se sent dans l'obligation d'inventer des propos pour étayer son message...
Un dernier point, si mes écrits vous rebutent à ce point, epargnez vous la difficile épreuve de venir me lire, la vie est bien assez cruelle
Bien à vous,

Hier soir, sous un autre pseudo; je recevais la réponse suivante:
 
Posté par Zurg, 15 avril 2012 à 21:14 
Titre: sans
 
Votre défi de trouver un propos qui assimile cheminot et alcoolo se résout en lisant la description de votre blog "La SNCF ou la chronique d'un alcoolisme ..." .
Vous vous permettez de prendre les gens de haut avec votre point de vue omniscient. Mais au fond, de quel droit et avec quel argumentation pouvait vous critiquer un système aussi grand et complexe que cette entreprise. Système qui sois dit au passage à l'air de vous dépasser, quand on regarde sur quoi porte votre argumentation : sur le physique ! Alors faites nous Madame, part de votre brillance intelligence et dites nous comment, d'après vous, devrais se comporter, et à quoi devrais ressembler un membre des forces de l'ordre?
Vous prônez le respect dans chaque ligne de votre "blog", mais c'est votre respect que vous voulez ! Vous oubliez de respecter les personnes qui participe à l'assurance de votre protection durant vos trajets quotidiens ! Vous manquez cruellement de respect aux personnes figurant sur vos photos, en les insultants Madame. Alors que je suis sur que ceux-ci ne vous on pas manquer de respect, vos lignes semblent le confirmer. Mais trop aveuglée par votre désir de chercher les défauts qui feront buzz sur votre blog, vous ne remarquez pas les points positifs.
Pour finir, vous faites remarquer qu'il faut nous épargner de vous lire, mais si je peux me permettre au lieu de vous persécuter à emprunter les transports SNCF et à les critiquer ensuite, prenez donc votre voiture, passez votre permis, la vie est bien assez cruelle !
 
Pour être honnete, je suis super tentée d'être hyper condescendante là et de corriger les fautes en rouge, ainsi que de poser des questions sur les sens de certaines phrase. Je ne dois pas être formatée pour comprendre ce langage... J'ai toutefois répondu aujourd'hui.
 
Posté par Tagada60, 16 avril 2012 à 14:41 
Titre: sans
 
Cher Zurg,
 
Tiens, vous avez changé de pseudo ? Pour brouiller les pistes ? Vous allez encore m’accuser de tous les maux, à commencer par la condescendance, mais permettez-moi de vous dire que vous tendez le bâton pour vous faire battre… Si vous aviez (ne serait-ce qu’à peine) creusé votre sujet, vous auriez lu le tout premier billet de ce blog, celui qui contextualise ce blog, et vous auriez alors compris que non, ce ne sont pas les cheminots les alcoolos, mais simplement que le fonctionnement de la SNCF avait de fortes chances de me rendre alcoolique.
 
 Pour quelqu’un qui m’accuse de prendre des raccourcis… je vous trouve bien avare en recherches et en argumentation. Conclusion : défi non relevé…
 
Sur le fonctionnement de la SNCF, même si je n’en connais pas tous les rouages, j’en sais suffisamment pour savoir que sa gestion est déplorable, que ses clients sont maltraités, et que son personnel (du moins celui en contact avec la clientèle) est souvent incompétent.
Vous voulez mon point de vue sur la manière dont doit se comporter un membre des forces de l’ordre ? Je vais vous le donner. Du moins, je vais vous donner mon point de vue sur la manière dont il doit se comporter avec un CLIENT… oui oui, je sais que le mot vous horrifie et pourtant, c’est bien de cela qu’il s’agit. Donc, un client disais-je (si si, je réitère), qui a payé son abonnement mensuel, qui depuis des mois n’a pas vu l’ombre d’un train à l’heure (la régularité dans les retards elle, est par contre, exemplaire), se bat pour trouver une place assise, n’a pas la moindre envie d’être accueilli à la sortie de son train, comme s’il se baladait avec une bombe nucléaire dans son sac et une Kalachnikov sous son manteau… Il attend de pouvoir manifester son mécontentement auprès du contrôleur sans avoir un agent de la SuGe aboyant, ou qui le regarde de haut avec son fameux air de « bouge et je t’éclate ! »
Parce que j’ai un scoop pour vous Monsieur Chip / Zurg, vos clients ne sont pas tous des délinquants, des fraudeurs ou des terroristes de haut vol. Ce que j’attends de vous donc, puisque vous semblez appartenir à cette belle communauté, c’est que vous ne vous mêliez pas de ce qui ne vous regarde pas, que vous ne vous incrustiez pas dans mes conversations avec les contrôleurs, même si le contenu vous défrise, dès lors que je ne suis ni agressive, ni injurieuse mais que je este une cliente mécontente. Ce que j’attends de vous c’est que vous ne me dévisagiez pas comme si vous alliez me sauter à la gorge. Que vous cessiez de rouler des mécaniques et de vous la jouer videur de boite. Que vous cessiez de vous prendre pour des superstars de la sécurité, bref, que vous restiez à votre place de protection des contrôleurs face aux VRAIS délinquants, ou aux VRAIS agressifs, ou de protection de vos clients. Voilà comment j’estime qu’un agent de sécurité devrait se comporter. Rien de pire que les polices privées, pleines de zèle qui ont besoin de se montrer.
Parce que figurez-vous, cher Monsieur, que notre pays est doté d’un part de force de l’ordre (les vraies, la police, la gendarmerie) qui elles, pour la plupart, se comportent avec civisme, sont polies, et disent bonjour, SVP, merci, même s’ils vous dressent un PV. D’autre part, vous, moi, croisons des agents de sécurité tous les jours, dans les supermarchés, les lieux publics etc… qui ne se sentent pas l’obligation de rouler des mécaniques devant chaque client. Pourquoi les agents en tenue de la SuGe sentent ils obligés d’agir ainsi ? A la gare du nord, nous croisons tous les jours des militaires en tenue, armés, qui patrouillent. Ils se comportent normalement, et surveillent ce qui se passe. La morale ? Les voyageurs se sentent rassurés et protégés, pas jaugés et surveillés ! Prenez-en de la graine…  
Quant au manque de respect dont vous faites part, je ne suis que le reflet de ce qui m’est adressé par ces services, ne vous en déplaise. Encore une fois, si vous aviez pris la peine de lire ce blog dans son intégralité, et de ne pas en tirer que les éléments qui vous déplaisent, vous sauriez que lorsqu’ un agent de la SuGe, qui semble faire le boulot qu’on attend de lui, se manifeste, je n’ai aucune hésitation à publier ses propos, mais également à m’y rallier… 
Pour ce qui est des photos, j’ai fait le choix de traiter cela avec une certaine forme d’humour. Vous y est imperméable, j’en suis navrée, mais il est de notoriété publique que si l’on peut rire de tout, on ne peut pas le faire avec tout le monde. Mais j’y songe… seriez-vous l’un des Casper de ces photos ? Dans ce cas, rien ne sert plus de discuter, c’est votre ego qui me parle, faisant perdre toute forme de rationnel. Pour finir à mon tour, je suis navrée de vous contredire à nouveau, mais d’une part je suis titulaire de mon permis de conduire (et c’est moi qui suis condescendante ?), d’autre part, un semblant de fibre écologique m’impose l’usage des transports en commun, et enfin, parce que la masochisme a ses limites, entrer dans Paris en voiture chaque jour est inenvisageable… A cette différence près, que pour être en retard à cause des bouchons parisiens, je n’ai besoin de payer personne tous les mois…